Passionnément Safran


Originaire du Maroc, Amina Marrego vit 10 ans en Espagne, avant de rencontrer l'homme de sa vie en vacance et de le suivre en France, cela fait maintenant 15 ans.

C'est en Occitanie, dans la petite commune d'Ossun (65), qu'Amina et son mari Alain récoltent le pistil du safran.



Lorsque la passion anime

Grande passionnée de fleurs, Amina fait des études de biologie.

Après avoir enchaîné différents emplois, elle pense à se lancer dans l'exploitation des roses avec son mari, malheureusement, les roses coûtent très chères. Malgré tout, ils ne baissent pas les bras. Un jour, avec Alain elle regarde un reportage à la télévision sur le safran. Là, c'est le déclic, la passion !


En constatant que le safran n'était pas trop commun en France, ils décident de partir sur cette idée, cette passion, cette envie.


À la conquête du safran

Après s'être renseigné dans les livres, Amina et Alain poussent leurs informations plus loin, et choisissent de faire une formation sur l'agriculture, dans une autre safranière. Là-bas, ils apprennent la technique pour récupérer le pistil du safran.

En 2009, ils mettent en place leur nouvelle activité et deviennent safraniers, tout en continuant à travailler à côté. Ils achètent plusieurs bulbes de safran, l'aventure commence enfin.

Le safran est une fleur rare, et très difficile à faire pousser. Pour qu'elle puisse fleurir, il faut qu'il fasse très froid la nuit et beau la journée. Ce sont des fleurs très capricieuses. Une fois qu'elles fleurissent, elles meurent le soir même.

Récupérer le pistil est très délicat, il faut bien faire attention. Alain, agriculteur de métier, et Amina s'occupent de la récolte. Ensemble, ils retirent le pistil à la main, un à un.



L'empreinte de la safranière

Hormis le safran, Amina et Alain font pousser quelques fruits qu'ils utilisent pour leurs confitures. Ils proposent différentes marchandises, toutes liées au safran, car ce dernier est un exhausteur de goût. En effet, vous pouvez retrouver des pistils, du sirop de safran, ainsi que du vinaigre à base de safran. Petites nouveautés : la confiture bio et le miel (base safran également). Ses produits sont proposés aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels.

Même si la safranière d'Amina et d'Alain n'a pas le label bio, les fruits qu'ils cultivent pour leurs confitures et le safran poussent naturellement.


Non visible sur internet, ils préfèrent recevoir leurs visiteurs pour une vente directe sur leur établissement. Quoi de mieux que de s'imprégner d'un futur produit en pouvant le goûter, le voir et le sentir ? Si vous êtes curieux de leurs produits riches et locaux, alors rendez-vous à la ferme de Bellau, au 14 bis rue de Bellau à Ossun.


Amina et Alain sont fiers d'avoir introduit le safran dans les Hautes-Pyrénées. Ce sont des personnes positives qui nous conseillent d'aller au bout de nos rêves, d'essayer plutôt que de rester avec des regrets. Amina, Alain, merci !


89 vues

Téléphone

Horaires

Adresse

Lundi  
           
Mardi
      
Mercredi
 
Jeudi
 
Vendredi
 
Samedi
 
Dimanche 
Fermé  
           
19:30 - 21:15             
 
12:15 - 13:15
19:30 - 21:15
12:15 - 13:15
19:30 - 21:15
12:15 - 13:15
19:30 - 21:15
12:15 - 13:15
19:30 - 21:15
12:15 - 13:15
Restaurant l'empreinte
2 rue Gaston Manent
65000 Tarbes
France