Équipe de cuisine

Grégory

Responsable

de salle

Phillipe

Serveur

Séléna

Apprentie serveuse

Julie

Administratif

Manuel

Chef de Cuisine

Robin

Second de cuisine

Sérénic

Chef de partie

Saïdou

Apprenti cuisinier

Florian

Apprenti cuisinier

Équipe de salle

En savoir plus sur ...

L'Empreinte de Sérénic Demanet

 

Originaire de Toulouse, Sérénic Demanet, déménage sur Tarbes afin d'obtenir son diplôme. À la fin de celui-ci, il entame une carrière en tant que cuisinier, son rêve d'enfant.

 

Quand l'apprenti devient employé

Tout petit, Sérénic était déjà un passionné de cuisine. Il adorait regarder sa mère préparer des gâteaux. Pour que son rêve devienne réalité, il met toutes les chances de son côté, et surtout, dans son parcours scolaire !

Il obtient son Brevet des Collèges au Campus La Salle Saint-Christophe, à Masseube, dans le Gers. Puis, il part à Lourdes, et continue sa scolarité au lycée professionnel et technologique de l'Arrouza. Là-bas, il y fait un BTNH continu (baccalauréat technologique "hôtellerie"). Il poursuit ses études en faisant un BTS (option B), en alternance, au CFA de Blagnac.

Pour avoir de l'expérience, il fait quelques extras.

Enfin, au bout de ses deux ans de BTS, de persévérance et de travail, il réussit haut la main à décrocher son premier CDI. Son employeur n'est autre que celui qui l'a accueilli, durant son apprentissage.

Sa vie en dehors de la restauration

Si depuis l'enfance, la cuisine est une véritable passion pour Sérénic, elle n'est pas la seule !

En effet, le sport tient une place importante dans sa vie, comme le surf ou le skate. Aller au cinéma ou jouer aux jeux vidéo font aussi partis de ses hobbies.

Comme tout jeune de son âge, il aime faire la fête avec ses amis, et être près de ses proches. Un point tout aussi essentiel pour lui, c'est de profiter au maximum de sa jeunesse.

Lorsqu'il ne travaille pas et qu'il le peut, il retourne auprès des siens, à Toulouse.

 

Son Empreinte

À presque 21 ans, Sérénic Demanet est un employé à part entière au sein de l'équipe de L'Empreinte. Depuis qu'il a été embauché, il est chef de partie pour les entrées.

 

Quand on parle du futur, dans les cinq prochaines années, Sérénic se voit toujours dans la restauration, aux commandes de son entreprise.

 

Son conseil

Il donne quelques petits conseils aux futurs apprentis, et cela, peut importe la branche qu'ils décident de prendre :

- il ne faut pas hésiter à poursuivre ses rêves jusqu'au bout.

- il faut se fier à soi-même.

- il ne faut pas se laisser démotiver par les autres.

Juste tracer sa route, pour atteindre son rêve.

Non Sérénic, cet article n'est pas une "énoooorme blague", mais c'est vrai que c'est vraiment très intéressant comme interview.

 

MERCI !

L'empreinte de Grégory Florand

 

Né dans le Val de Marne (94), Grégory Florand y passe toute son enfance. A l'âge adulte, il part sur Lourdes avec un ami de lycée.

La restauration, Grégory l'a toujours connue. Il est passé par tous les postes, afin de mieux comprendre les différents métiers qui entourent la restauration. Cela lui a permis d'acquérir bon nombres d'expériences. Ce qui lui plaît, c'est le contact avec la clientèle.

 

Un parcours scolaire riche d'expériences

Ce grand passionné de la bonne nourriture décide de se lancer dans les études hôtelières dès le lycée, durant 5 années.

Il passe d'abord son BTNH (BAC Technologique Hôtelier), en 3 ans. Puis, il poursuit ses études pendant 2 ans, afin d'obtenir son BTS option gestion marketing. Le tout en internat au lycée professionnel du Gué à Tresmes, à Congis sur Thérouanne (77).

Encore étudiant, Grégory obtient déjà son premier "vrai" emploi, en tant que directeur adjoint. Ce travail, il le doit grâce à une étude de cas (plaquette commerciale de l'enseigne du groupe Balladin) qu'il doit préparer avec ses camarades de classe.

Après cette première expérience, il décide de partir faire la saison Lourdaise avec son meilleur camarade de lycée. La région, il l'a connaît depuis qu'il est tout petit. Tous les ans, il venait en vacances chez un ami de la famille.

Il fera la saison plusieurs années, avec entre temps, des expériences hors de la restauration.

Sa vie en dehors de la restauration

Ce que Grégory aime faire lorsqu'il n'est pas en train de s'occuper des clients, c'est de passer la plupart de son temps auprès de sa femme et de sa fille. En dehors de ça, c'est avec ses amis qu'il profite du reste de son temps libre.

Il aime se détendre au détour d'une musique, et il joue de la guitare à ses heures perdues. Mais ce n'est pas son seul hobby. En effet, il s'intéresse beaucoup à l'informatique, tout ce qui s'y rapporte de près ou de loin. La trentaine passée, la geek attitude fait partie de lui tout comme l'Asie. Quant à l'hypnose, c'est une passion qui ne le quitte plus depuis des années. Il adore tout ce qui touche au cerveau humain, afin de comprendre au mieux les mécanismes de la pensée.

 

 

Son empreinte

Grégory intègre l'équipe fin octobre 2016. Il commence d'abord en tant que serveur. C'est en septembre 2017, qu'il devient responsable de salle.

Voici quelques fonctions de son poste actuel :

- superviser l'ensemble du service en salle

- accueillir, installer et conseiller les clients

- assurer le relais entre la cuisine et les clients

- entretenir les locaux et le matériel du restaurant

- gérer les opérations de caisse et la gestion des stocks

 

Lorsqu'on lui demande où il se voit dans 5 ans, il s'imagine monter sa propre entreprise.

 

Son conseil

Pour celles et ceux qui souhaitent se lancer dans ce métier, Grégory vous donne ce conseil :

"C'est un métier exigeant qui impose beaucoup de contraintes, mais si le choix de ce métier est profond, tenez le cap ! De belles rencontres sont à faire, et de nouvelles choses sont à découvrir."

 

Terminons cet article dans la zenitude avec un proverbe chinois rempli de sagesse, choisi par Grégory : "Mieux vaut allumer une chandelle, que de maudire l'obscurité".

 

Merci !

L'Empreinte de Saïdou Diallo

 

Originaire de Labé, ville de Guinée, Saïdou Diallo vit à Tarbes depuis maintenant 2 ans.

Il a commencé ses études au lycée Lautréamont à Tarbes avant de changer de cap vers un CAP restauration, au CFA de la même ville. Il a effectué différents stages dans divers restaurants comme le Rex ou encore le Patati.

Aujourd'hui âgé de 17 ans, Saïdou alterne cours et expérience du travail au restaurant L'Empreinte.

 

Son pays natal, la Guinée

La Guinée se trouve du côté de l'Océan Atlantique et à l'Ouest de l'Afrique. Elle est réputée par ses richesses en ressources et réserves naturelles.

Sa capitale se nomme Conakry, ce qui lui vaut le surnom de "Guinée-Conakry". Sa monnaie est le franc guinéen (GNF) et la majorité de la population parle français.

En 2018, on pouvait y compter 11 855 411 habitants. C'est le premier pays d'Afrique à prendre son indépendance de la France le 02 octobre 1958.

 

Son Empreinte

Depuis qu'il a débuté son alternance à L'Empreinte, Saïdou occupe le poste de cuisinier au niveau des plats chauds. Cela fait un peu plus d'un an qu'il fait partie de l'équipe.

Il a choisi la restauration parce que cela lui plaît beaucoup, qu'il adore faire plaisir aux gens et qu'il aime bien la nourriture, tout simplement.

 

Saïdou a fait de la danse hip-hop durant quelques temps.

Même s'il aime beaucoup la cuisine, sa principale passion reste le football. Il aime le pratiquer et le regarder.

Lorsqu'on lui demande comment il se voit dans 5 ans, il s'imagine toujours en France à travailler dans la restauration en ayant un poste en cuisine.

 

"La gastronomie est l'art d'utiliser de la nourriture pour créer du bonheur." Théodore Zeldin

Un grand merci Saïdou !

L'Empreinte de Manuel Godet

 

Originaire de Lannemezan (65), Manuel Godet a grandi dans la vallée du Louron dans les Hautes-Pyrénées.

En plus d'occuper le poste de chef de cuisine, c'est également lui qui a donné naissance au restaurant L'Empreinte. Découvrons son parcours…

 

Des expériences enrichissantes

Depuis son enfance, Manuel s'intéresse beaucoup à la cuisine. Il pratiquait la pâtisserie qu'il affectionnait particulièrement.

N'aimant pas spécialement l'école, il décide de se lancer dans la cuisine. Il entre au lycée Lautréamont à Tarbes afin d'y avoir son CAP/BEP restauration.

Il continue son parcours pour obtenir, en 1 an, une mention complémentaire : celle "d'herbier gourmand en dessert de restaurant". Il alterne ainsi entre le lycée et le restaurant Le Viscos de Jean-Pierre Saint Martin.

A la fin de ses études, il travaille au Viscos durant 7 ans en s'occupant tour à tour des entrées, poissons, viandes, puis des desserts. Afin d'enrichir son parcours professionnel, il décide de voir et d'apprendre d'autres techniques en partant sur Paris. Là-bas, il obtient un poste de chef de partie au Carré des feuillants d'Alain Dutournier, chef Gascon qui pratique une cuisine du Sud-Ouest. Il y reste 2 ans en passant par la découpe et la cuisson du poisson, puis de la viande (notamment du gibier) où il y acquiert bon nombre d'expériences.

La nostalgie le gagne, ainsi que le manque de sa compagne. Après toutes ces étapes, il estime qu'il est temps de rentrer dans sa région pour retrouver les siens.

De retour au pays, Manuel occupe le poste de chef de cuisine à l'Alexandra, à Lourdes où il y retrouve la cuisine du Sud-Ouest.

Riche de son savoir, il se sent frustré de ne pas pouvoir exprimer l'intégralité de son art à travers les assiettes. Il décide donc d'être autonome dans son travail et se lance dans une nouvelle aventure : l'ouverture de son propre restaurant.

 

Sa vie en dehors de la restauration

Même s'il adore la cuisine, il aime découvrir de nouvelles cultures et gastronomies durant ces voyages. Quand il n'est pas à son restaurant, Manuel aime partager de bons moments autour d'une table auprès de ses proches.

Il pratique également un sport. Il fait du ski depuis son enfance.

Son empreinte

Chef cuisinier dans son restaurant depuis juin 2015, Manuel Godet prend plaisir à la liberté sur la création de ses plats. C'est une passion qui ne le quitte jamais, mais qui demande beaucoup d'investissement personnel. Investissement qui est vite récompensé lorsque les clients ressortent satisfaits de leur visite à L'Empreinte.

Il aimerait, dans un proche avenir, prendre d'avantage de temps pour partir à la rencontre des producteurs avec lesquels il collabore. Au final, ce sont eux qui fondent les assiettes, leurs produits sont sources d’inspiration. Il faut écouter leurs histoires pour écrire la nôtre. Le rôle des cuisiniers de L’Empreinte est de sublimer le produit.

Quand on lui demande comment il voit son restaurant dans 5 ans, il pense à restructurer pour rester dans la qualité des produits, peut-être en diminuant le nombre de couverts. Cependant, de nombreuses idées germent quasiment tous les jours. Pour le moment, il reste concentré à 100% sur son Empreinte que son équipe et lui bichonne au maximum pour le plaisir des clients.

Il songe à poursuivre ses efforts pour travailler avec des producteurs locaux, mais pas seulement en se limitant à la région. Conserver le plaisir de cuisiner en continuant de communiquer ses nouvelles saveurs, nouvelles recettes et nouveaux produits.

 

Souvent, les saisons des produits sont tellement courtes, que parfois il y a des essais qui n’aboutiront que l’année suivante. La prise de conscience des clients qui se rendent compte qu'il est important de bien manger le rassure pour l’avenir de ce métier. Il est essentiel de garder, d’insister sur notre savoir-faire (notamment les jus, sauces et autre éléments indispensable) à préparer vigoureusement pour qu’un plat soit abouti. Parfois, certains plats ne sont pas très beaux, mais gustativement parlant on peut y trouver une émotion très particulière.

Son conseil

Avec la richesse de son parcours, Manuel a quelques conseils pour les personnes souhaitant se lancer dans ce métier :

- prendre ce métier comme une vraie passion parce qu'il y a de nombreuses contraintes (les horaires, les coups de feu…).

- persévérer lorsque c'est très difficile, car il y aura des moments qui en vaudront la peine par la suite.

- être à l'affût des nouvelles techniques tout en gardant la base : les recettes classiques de nos grands-mères.

 

"Je pense que le meilleur reste à venir, et aussi, je suis très heureux et fier de toutes les personnes qui ont travaillé à L'Empreinte jusqu'à présent. Plus ça va aller, plus on va travailler dans une cuisine qui change au grès des produits, de nos envies. Le goût l'emportera toujours sur le visuel dans nos assiettes."

 

Merci Manuel !

L'Empreinte de Selena Cano

 

Née à Lannemezan, Selena Cano a passé son enfance dans un petit village de campagne à Boulogne sur Gesse (31).

Elle revient dans les Hautes-Pyrénées afin d'y poursuivre ses études dans un lycée à Tarbes (65). C'est à la fin de son BAC pro que sa vie professionnelle va prendre un tout autre tournant : celui de la restauration.

 

Son parcours

Après avoir décroché son brevet des collèges, Selena décide de se diriger vers un BAC professionnel, spécialisé dans la vente en animalerie, à Tarbes.

Durant sa scolarité, elle obtient le BEPA vente, puis le BAC pro. Ne trouvant pas de poste en animalerie, Selena prend sa carrière en main et se penche vers le métier de serveuse.

Déterminée, elle choisit d'effectuer un parcours d'orientation et de réinsertion. Après plusieurs stages (surtout dans le service d'un bar/restaurant) elle a un déclic. Elle veut se réorienter dans la restauration.

Aujourd'hui, âgée de 19 ans, Selena poursuit son cursus scolaire auprès de Catalyse (centre de formation continue) en contrat professionnel. Cela lui donne l'opportunité de rejoindre l'équipe du restaurant l'Empreinte.

Sa vie en dehors de la restauration

Lorsqu'elle n'est pas à ses cours ou en train de servir à l'Empreinte, Selena aime profiter de la nature en pêchant aux côtés de son cher et tendre.

Ses études dans la vente en animalerie n'étaient pas une simple lubie, puisqu'elle adore les animaux. D'ailleurs, son chez soi est aussi chez eux…

Depuis ses 11 ans, elle porte une passion dévorante au Japon surtout en ce qui concerne les mangas et animés en tout genre.

 

Son empreinte

Le 02 avril 2019, Selena rejoint les bancs du restaurant l'Empreinte où elle y occupe le poste de serveuse tout en alternant avec ses études dans la restauration.

Les missions liées à son poste sont :

  • Mise en place

  • Relation avec les clients

  • Service

  • Préparation des boissons et cocktails

  • Nettoyage

 

Quand on lui demande comment elle se voit dans 5 ans, Selena hésite à se projeter. Elle s'imagine toujours dans la restauration, en tant qu'employée, et partir sur les côtes marseillaises.

 

Son conseil

Pour les personnes souhaitant s'orienter ou se réorienter dans la restauration ou ailleurs, Selena leur conseille de foncer : "Foncez, lancez-vous même si vous n'avez pas de qualification particulière. Allez-y et tentez votre chance !"

 

Parce qu'on ne cesse jamais d'apprendre. Merci Selena !

L'Empreinte de Robin Parnaud

 

Originaire de la vallée du Lavedan (65), c'est à Saint-Savin dans les Hautes-Pyrénées que Robin a passé la première partie de sa vie.

Membre du personnel depuis l'ouverture du restaurant, nous allons en apprendre un peu plus sur son parcours et son poste au sein de L'Empreinte.

 

L'itinéraire d'une passion

Lorsqu'il était enfant, Robin suivait attentivement les préparations des repas et des gâteaux de sa mère ainsi que de ses grands-mères.

Il a toujours été attiré par la gastronomie, c'est d'ailleurs pour cela qu'en grandissant il a poursuivi ses études dans la restauration.

Après le collège, Robin continue son cursus scolaire par un CAP/BEP cuisine au lycée Lautréamont à Tarbes (65). Une fois le CAP en poche, il passe son BAC en pâtisserie dans le même établissement.

Il commence sa première expérience professionnelle lorsqu'il est étudiant, pendant les vacances scolaires, dans la boulangerie/pâtisserie Vignau à Argelès-Gazost (65).

A la fin de ses études Robin travaille au côté de Manuel Godet à ses débuts, au restaurant Le Viscos à Saint-Savin.

Sa vie en dehors de la restauration

Dès lors qu'il ne travaille pas au restaurant, Robin aime profiter et passer du temps avec sa famille.

En ce qui concerne ses passions et ses hobbies, il aime la musique, jouer aux jeux de cartes particulièrement au poker et contempler sa belle région en la traversant à vélo.

Son empreinte

En juin 2015, Robin rejoint l'équipe de L'empreinte à l'ouverture du restaurant pour seconder le chef Manuel Godet. Il y occupe le poste de second de cuisine.

Son métier consiste à :

  • Épauler le chef

  • Rechercher des inspirations pour les plats et desserts

  • Élaborer des plats

Dans 5 ans, Robin se voit rester au restaurant L'Empreinte, toujours avec des étoiles pleins les yeux.

Son conseil

Pour les personnes souhaitant se lancer dans cette carrière, Robin leur conseille de bien choisir ce métier par passion et non par dépit, car cette profession demande beaucoup d'investissement personnel.

 

Lorsqu'on lui demande quelle est sa phrase fétiche ou sa citation favorite, Robin nous donne l'embarras du choix :

· "A la soupe !"

· "Je comprends très vite, mais il faut m'expliquer longtemps."

· "Pour gagner de l'argent, mieux vaut tenter sa chance au travail que par des jeux de hasard."

En attendant que vous choisissiez votre préférée, un grand merci à Robin pour l'interview !

L'Empreinte de Julie Godet

 

Les Hautes-Pyrénées (65), Julie connaît très bien puisqu'elle y a toujours vécu, plus particulièrement du côté de Tarbes.

Elle est également la femme de Manuel Godet, chef et gérant de L'Empreinte, et a commencé à s’occuper de la partie administrative du restaurant avant même son ouverture.

Partageant les mêmes valeurs que son mari, Julie l'épaule naturellement dans ses choix, ses rêves, ses passions. Il en était de même lors de la création de L'Empreinte.

Découvrons son parcours…

 

Un chemin riche et diversifié

Ayant choisi un parcours scolaire classique, Julie fait ses études au lycée Théophile-Gautier de Tarbes (65) où elle décroche son BAC économique et social. Aimant beaucoup les langues étrangères, elle se penche vers un BTS tourisme à l'IRTH.

Cependant, en cours de route Julie s'aperçoit que ce chemin n'est pas le sien et décide de se réorienter vers un BTS esthétique, qu'elle obtient, à Pau (64) en 2007.

Elle valide un CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) service en restaurant en prenant un congé de formation en 2015.

Après avoir acquis son diplôme en esthétique, Julie fait ses premiers pas professionnels dans un institut de beauté à Pau.

Lorsque L’empreinte ouvre ses portes, elle intègre le poste administratif en plus de son travail d’esthéticienne.

 

Sa vie en dehors du travail

Quand elle ne travaille pas, Julie aime visiter les spas et instituts afin de décompresser et de profiter d'un moment de détente. Ce qui lui permet d'inverser les rôles et de se mettre un instant à la place du client.

Julie se passionne pour tout ce qui touche à la beauté et au bien-être. De par son métier, elle se concentre sur les nouveautés (nouveaux produits, nouvelles techniques…) pour suivre les tendances dans ce secteur qui évolue sans cesse.

A côté de ça, elle aime faire du sport (en particulier le footing), sortir et voyager, ce qui lui permet d'accroître son ouverture d'esprit.

Fin gourmet, Julie adore partir à la découverte de nombreux restaurants afin d'élargir sa curiosité culinaire et satisfaire la gourmande qui sommeille en elle.

 

Son empreinte

Julie a toujours épaulé Manuel dans les nombreuses démarches à entreprendre avant l'ouverture du restaurant. Elle a été également d'un grand soutien dans la création de L'Empreinte et de bon conseil pour la décoration et l'ambiance intérieure.

Depuis l'ouverture du restaurant, son poste est principalement basé sur l'administratif : mails, courriers, banque, factures, documents comptables…

Très présente aux côtés de son mari, elle le soutient sur la gestion en le secondant sur les différentes tâches à accomplir en dehors du restaurant. De plus, Julie lui prête une oreille attentive à chaque instant.

 

Son empreinte esthétique

Conseillère en parfumerie et esthéticienne depuis plus de 10 ans, Julie aime apporter de la détente et du bien-être à travers son métier dans la partie soin. En ce qui concerne la partie magasin, elle amène de précieux conseils tant sur les beaux produits que sur les belles marques.

Son métier, elle le vit avec passion et y a découvert un côté noble qu'elle retrouve dans les produits de qualité mis en avant à L'Empreinte.

 

Lorsqu'on lui pose la question : comment te vois-tu dans 5 ans ? Julie aimerait rester dans sa région natale près de ses proches et de sa famille.

Elle se voit toujours travailler comme esthéticienne et soutenir son mari dans ses futurs projets.

 

Son conseil

"Je pense que c'est avant tout un métier de passion et d'engagement. Soyez sûrs de votre choix. C'est un métier exigeant mais comme beaucoup d'entre eux tellement valorisant quand on lui donne du sens." Merci Julie !

Téléphone

Horaires

Adresse

Lundi  
           
Mardi
      
Mercredi
 
Jeudi
 
Vendredi
 
Samedi
 
Dimanche 
Fermé  
           
19:30 - 21:15             
 
12:15 - 13:15
19:30 - 21:15
12:15 - 13:15
19:30 - 21:15
12:15 - 13:15
19:30 - 21:15
12:15 - 13:15
19:30 - 21:15
12:15 - 13:15
Restaurant l'empreinte
2 rue Gaston Manent
65000 Tarbes
France